dimanche 30 mai 2010

Quelques photos des plantes du jardin

Pour le plaisir des yeux...












Lorsque les "vilaines herbes" sont associées aux fleurs des châteaux et abbayes... Belles associations de couleurs et de formes. Et si les vilaines herbes étaient tout de même belles...

samedi 29 mai 2010

Petits films

video video video

Quelques photos des Rendez-vous au jardin 2009

























Les rendez-vous au jardin 2010 - "les outils du jardinier"






Le site d’enseignement agricole de DOUAI Wagnonville participe pour la quatrième fois à la manifestation « RENDEZ-VOUS AUX JARDINS »
initiée par le Ministère de la Culture et de la Communication
A cette occasion, la direction, le personnel et les apprenants
ont le plaisir de vous inviter :

Samedi 5 juin 2010, de 14h00 à 17h30
et de 19h00 à 22h00
Dimanche 6 juin 2010 de 14h00 à 17h00

à venir découvrir les diverses animations
prévues sur le thème de :


« LES OUTILS DU JARDINIER »



avec le concours du Cénacle de Douayeul

Samedi 5 juin 2010 : De 14h00 à 17h30 : Visite libre ou guidée (à 14h et à 16h) des jardins du site.

De 19h00 à 22h00 : Visite libre des jardins.

A la nuit tombée, « Son et lumière » et animations dans les jardins (projets d’élèves dans le cadre du dispositif « Lycée des Nouvelles Chances » soutenu par le Conseil Régional ; avec la participation du Cénacle de Douayeul et de la société « Vu et entendu »).

Pique-nique au jardin médiéval (sur réservation, apportez votre panier-repas, un barbecue sera mis à votre disposition)

Dimanche 6 juin 2010 : De 14h00 à 17h00 : Visite libre ou guidée (à 14h et à 16h) des jardins du site.

Pour tous renseignements et réservation pour le pique-nique :
Site d'enseignement agricole de Douai Wagnonville,458, rue de la Motte Julien – BP 90730 – 59507 DOUAI CEDEX
Tél. 03.27.99.75.54. – Fax 03.27.99.75.69. – Courriel : cfppa.douai@educagri.fr

dimanche 23 mai 2010

Présentation du jardin (suite)






Nous passons ensuite sous une pergola où pousse le houblon. Puis nous arrivons à une borne avec les armoiries de Douai. C’est le ban qui marque la frontière de la seigneurie. Et tout homme qui désobéissait, était "banni". Et que dire du mot banlieue !…

Nous atteignons ensuite la parcelle des champs comprenant les plantes céréalières, les plantes tinctoriales et le bouquetier. Puis, le jardin d’eau nous interpelle par son petit bruissement. Composé d’une source, d’un lavatorium, d’une cressonnière et d’un vivier. Pas de source, pas d’abbaye, ni de château, ni de ville. L’eau est primordiale et souvent dangereuse par le transport des maladies, surtout après les épidémies de peste. Puis nous pénétrons dans le jardin de Marie ou appelé, également, jardin céleste où nous aurons les plantes ayant un rapport avec la Vierge Marie ou avec les plantes de la Bible. A côté de ce jardin, le monde angoissant du marais se présente à nous. On y trouvera les végétaux employés dans la magie blanche et dans la magie noire ainsi que les plantes pour transformer le plomb en or avec l’alchémille.

Le dernier jardin relève de l’imaginaire. Composé en son entrée par une collection de graminées, nous parcourons le bois magique de la licorne. Non loin de la roselière, nous verrons un enclos dont la porte sera légèrement ouverte, avec un arbre taillé en boule sur lequel sera fixée une chaîne dorée cassée. Celle-ci aurait du maintenir la licorne qui a su s’échapper dans le jardin. Les autres végétaux qui agrémenteront le jardin seront répertoriés par rapport aux tapisseries de la "Dame à la licorne" et des "Très Riches Heures d’Anne de Bretagne", associés aux plantes de nos jours : rosiers d’hier, vivaces aux feuilles rouges d’aujourd’hui. Ce lieu est clos par une haie de graminées et d’un bosquet de divers végétaux poussant librement s’intégrant parfaitement avec le monde sauvage.

Notre voyage s’achève dans ce jardin de la licorne. Maintenant, nous pouvons penser que vous êtes initié(es) au jardin médiéval. Si vous vous remémorez votre visite, nous sommes partis du monde sauvage, le néant vers la naissance dans le monde terrestre avec le travail pour nourrir le corps mais également l’esprit par le jardin des princes et des poètes, mais également la foi par le jardin abbatial. Puis vient la mort, le passage vers l’au-delà symbolisé par le verger cimetière et après… Trois jardins se présentent pour la destination finale : si tu as la foi, le jardin de Marie représente le jardin paradisiaque ; si tu as fait le mal, le marais du Puant, là où règnent les forces occultes, sera la représentation de l’enfer. Enfin, on peut penser que le jardin de la licorne où vivent des êtres merveilleux parfois inquiétants, serait réservé aux libres rêveurs….qui ont une âme d’enfant.